l'Association Recherches Archéologiques Girondines
association loi 1901 à but non lucratif


Présentation de l'association

L'Association « Les Recherches Archéologiques Girondines » est fondée en 1970. Elle reçoit l'agrément de l'Education Nationale en 1974.

Elle faisait suite au Groupe Girondin de Recherches Archéologiques créé en 1966 à la suite de l’ouverture d’un chantier de mise en valeur de l’époque gallo-romaine de Sainte Colombe puis de Saint Cibrard, tous deux en Gironde.

L'Association s'est donnée comme tâche principale de sensibiliser un large public à notre patrimoine et à l'art. Pour cela, elle organise une série d'activités bien précises ne nécessitant aucune formation particulière et propose des conférences données, soit par des spécialistes, soit par des doctorants d'histoire de l'Art de Bordeaux III ou bien par ses adhérents.
Par ailleurs, chaque exposition présentée dans l’agglomération bordelaise retient son intérêt : Musée d'Aquitaine, Musée des Arts Décoratifs, Musée des Beaux-Arts, etc. Une visite guidée est chaque fois proposée.

Sont également organisées, chaque année, plusieurs sorties d'étude en Aquitaine ayant en général un thème : art roman, architecture rurale, artisanat, ou une région déterminée.

Notons aussi les fréquentes visites d’ateliers de métiers d’art et les randonnées de découverte du patrimoine urbain.


L'Association contribue à la protection du patrimoine archéologique historique et architectural de la Gironde.
. de 1966 à 1972, elle participe à tous les chantiers de fouilles de sauvegarde de la Ville de Bordeaux : allées de Tourny, allées d’Orléans, rue Saint Francois, rue des Augustins, rue Emile Fourcand, place de la République
. elle sollicite l'inscription d'édifices menacés à l'Inventaire des Monuments Historiques comme le château du Prince Noir de Talence ou la commanderie hospitalière de Sallebruneau.
.elle met en œuvre des chantiers de mise en valeur et de restauration en Gironde. De 1972 à 1975, elle dirige des équipes en Gironde (château médiéval de Rauzan, château de Malengin, site de Toudenac, tour de Moulon, tour d’Ansouhaite) et, à partir de 1975, elle centre tous ses efforts sur la commanderie de Sallebruneau et sur une animation culturelle. Un stage réunissant des bénévoles a lieu chaque année pendant la seconde quinzaine de juillet. Des visites guidées du site sont proposées sur demande.


Depuis 2000, elle développe un programme de médiation culturelle pour la Basilique Saint-Michel à Bordeaux, édifice inscrit sur la liste du patrimoine mondial dans le cadre des Chemins de Saint-Jacques en France : visites guidées tous les jours, présentation de cinq expositions, mise à disposition de guides traduits à plusieurs langues. Plus de 140.000 visiteurs ont été accueillis en 2016


L'Association coopère avec une douzaine d’associations ayant les mêmes buts et les mêmes objectifs d'animation culturelle.

Soulignons son implication dans le Comité de liaison de l’Entre-deux-Mers (C.L.E.M.), qui regroupe 30 Associations, dont elle a organisé les 5, 6 et 7 octobre 2007 le 11ème colloque à Frontenac.

 


Tous droits réservés © assrag.org 2007-2012
Toute reproduction interdite

logo ebinfo

 

mentions légales - plan du site - contact - bulletin d'adhésion